Les évènements du forum se passent en temps réel. Néanmoins, rien ne vous empêche de faire des rps qui se passent un peu dans le passé ou un peu dans l'avenir.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Homenge { Une ville de magie et de frénésie :: Bus, trains, arrêts et gares Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ce n'est qu'une larme... [LIBRE]
Tysha K. Reed
Deuxième Année
avatar
Apparitions : 41
Date d'inscription : 14/01/2017
Age : 369
Race : Archange Delta Ksi
Pouvoir : Green Cards
Niveau d'études/Métier : A un master 2 en médecine/chirurgie ~ actuellement en 2 année de licence
Situation amoureuse : Néant.
Nationalité : Libano-finlandaise
Personnage sur l'avatar : Mikasa Ackerman de Shingeki No Kyojin
Commentaire/Citation : « For Snake's Sake... I will bite you. »

Voir le profil de l'utilisateur
16.01.17 14:47






Ce sont tous des bananiers en pétrole...
- Mademoiselle Reed, j'imagine que vous savez pourquoi vous êtes dans mon bureau., lança son professeur de théâtre avec une dureté dans la voix, agrémenté d'un regard sévère.
- Non, je ne le sais pas., répondit-elle avec les larmes aux yeux.

Le professeur arqua un sourcil alors que Tysha se servait de Kôshiro pour essuyer ses larmes. Elle renifla par la suite, se demandant ce qu'elle avait pu faire de travers. Vraiment, elle ne comprenait pas. Elle travaillait bien, avait de bonnes notes et, tout en évitant soigneusement ceux de sa promotion, elle essayait de tisser lentement des liens. Alors qu'avait-elle fait de mal ? Elle renifla un peu plus fort et serra sa peluche dans ses bras. Il faut qu'elle soit forte, si elle n'avait rien à se reprocher elle n'avait pas à pleurer.

- Votre numéro de comédie ne prend pas, vous av-...
- Arrêtez de croire que les étudiants ont à ce point du temps à perdre, je ne joue pas la comédie., fit-elle d'une voix sérieuse, cessant de renifler en plein milieu de phrase pour intensifier son sérieux ( avec les yeux presque larmoyants ) ( passons ce détail insolite ).

Le professeur fronça les sourcils et sembla ignorer la pique. Il se redressa de son siège, avança imperceptiblement son buste et posa son coude sur son bureau.

- Oh ? Pourquoi avez-vous mordu toute votre classe aujourd'hui alors que vous saviez très bien que je ne laisserai pas passer un tel acte de violence et que vous alliez donc perdre du temps ?

Hein ? L'étonnement se lut sur les traits de Tysha et elle pencha sa tête du côté gauche. Pourquoi lui reprochait-on de mordre ? La Noireaude posa gracieusement le bout de ses doigts sur ses lèvres.

- Mais c'était gentil, pas méchant ! Ils m'avaient offert un cadeau pour mon anniversaire alors je les ai remercié. C'est la moindre des choses.
- Drôle façon de remercier...
- C'est si mal que ça de mordre les gens... ?, demanda-t-elle d'une voix penaude.

Il s'affala dans son fauteuil tandis que l'expression de Tysha devint progressivement aussi blasée qu'insondable. Le professeur soupira. Décidément, il comprenait pourquoi les professeurs de médecine l'avait mis en garde. Mademoiselle Reed était une très bonne étudiante, avait de bonnes notes, s'intégrant comme elle le pouvait elle essayait toujours de faire de son mieux... sauf pour cette fichue manie de mordre à la tout-va. Poussant un nouveau soupir, résilié et agacé, il écrivit sur une feuille de papier.

- La prochaine fois, contenez-vous. Je passerai sur votre insolence d'aujourd'hui, à la seule condition que vous fassiez des efforts et... bon sang, cessez de me mordre l'avant-bras !

Tysha avait bondi pour lui mordre gentiment le bras, sans laisser la moindre trace, pour le remercier sans le laisser finir. Elle recula, se cassa la figure, se releva, s'inclina dans un parfait angle de quarante-cinq degrés pour entériner son remerciement et sortit du bureau de son professeur. Ce dernier émit un gros soupir. Impossible de canaliser cette fichue manie... comme l'en avait informé tous ses professeurs, tant les actuels que les anciens, ainsi que la psychologue qui l'avait suivi durant quatre bonnes années.

À peine était-elle dans le couloir que, déjà, elle sortit un chamallow et le fourra sous sa langue avec la ferme intention de le laisser fondre. Ses chaussures claquant sur le sol et produisant un écho qui devait s'entendre d'assez loin, elle marchait d'un pas déterminé en direction de l'arrêt de bus qui l’emmènerait au centre-ville. L'arrêt était en vue et lui laissait voir le bus... qui partait sans elle. Elle continua tout de même sa marche et s'arrêta pour consulter l'affiche. Un bus partait tous les quarts d'heure hors heures de cours, pendant les horaires scolaires il n'y en avait qu'un toutes les demi-heures.

- Tous des bananiers en pétrole sulfuré. Que les bananiers me pardonnent de les avoir ainsi insulté.

Ramenant sa peluche contre elle, la Noireaude s'assit sur un des bancs de l'abri-bus et attendit, savourant le goût de son chamallow qui fondait lentement dans sa bouche.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Opleid - Les Cercles des Dieux :: Homenge { Une ville de magie et de frénésie :: Bus, trains, arrêts et gares-
Sauter vers: