Les évènements du forum se passent en temps réel. Néanmoins, rien ne vous empêche de faire des rps qui se passent un peu dans le passé ou un peu dans l'avenir.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Hors RP { Le flood et les copains :: Version 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rezz Eiw Leiner **** Jelly, jelly, jelly... fish ?
Invité
Invité
avatar

12.05.16 15:35


Invité
Rezz Eiw Leiner
« J’ai un nom bizarre, une tête bizarre, une vie bizarre. »
~Derrière l'écran ~
PSEUDO : Cahel
AGE : 21 ans
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : You know how
DOUBLE-COMPTE : Pas encore
UN COMMENTAIRE ? : Chaussette
NOM : Leiner
PRÉNOM(S) : Rezz Eiw
SEXE : Homme
AGE : 17 ans
RACE : Slime
POUVOIR : Demi-vision
NATIONALITÉ : Autrichien
MÉTIER/CLASSE : Senior
ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel
LANGUE OPTIONNELLE : Allemand
COURS SUPPLÉMENTAIRE : Economie
SPÉCIALITÉ : Histoire et Mythologie
Avatar :
Badou Nails  
Cheveux :
Roux
Yeux :
Bleus
Taille :
1m73
Poids :
79kg (variable)
Signe distinctif :
Il a une barre en travers de l’oreille gauche (de haut en bas)
Style vestimentaire :
Tout et n'importe quoi, en fait. Ses vêtements ne subissent pas les transformations de son corps, donc il garde des vêtements normaux dans les deux formes.
Autre chose ? :
Quand il est sous sa forme de slime, son corps prend une couleur rouge-orangée proche de celle de ses cheveux.
pouvoir
Son corps n'est pas la seule partie de lui à avoir radicalement changé après sa transformation. Son oeil droit a été touché par un genre de malédiction qui l'a rendu inutilisable. En fait, il peut switcher entre la vue normale de son oeil gauche et la vision infrarouge/thermique du droit. Dans les faits, ça pourrait être le truc le plus génial et pratique du monde, mais ça l'oblige à n'utiliser qu'un oeil à la fois, du coup il a mis en bandeau pour cacher son oeil "inutile", qu'il change de côté quand il change d'oeil.  
Race
Vous avez déjà mangé de la gelée ? Et bien c’est ça, mais en vivant, et presque humain. Le corps de Rezz est malléable, mou et légèrement gluant (il ne va pas se coller à ce qu’il touche non plus, mais il est pas ultra-consistant). Il peut donc se glisser partout en changeant l’épaisseur de son corps, et il peut faire rentrer à peu près n’importe quoi à travers sa chair sans avoir mal. Il peut aussi vaguement changer d’apparence, mais vu qu’il ressemble à un gros machin gluant, les possibilités sont limitées. Quand il fait froid, ses capacités raciales sont diminuées et il perd sa souplesse, sa rapidité et sa flexibilité. A l’inverse, sous une trop grosse chaleur, il aura plutôt tendance à devenir plus liquide. En théorie, il est capable de reprendre son corps humain d’origine mais, dans les faits, c’est surtout quelque chose de totalement aléatoire vu qu’il ne sait pas comment sa transformation fonctionne. Il peut donc lui arriver de passer plusieurs jours avec son corps humain et, d’un coup, de récupérer son corps de slime. Il espère maîtriser cette transformation avant le début de l’été.
Caractère
Rezz n’est pas le cliché absolu de l’homme perfectionniste, mais il n’en es pas loin. Il est rigoureusement allergique à l’échec et aux défauts. Lui, ne pas être parfait ? Pff, totalement impossible. Et du coup, parce extension, c’est un mec extrêmement susceptible. N’essayez pas de le titiller, même gentiment, sur quelque chose parce que vous risquez d’avoir très mal au nez quelques secondes plus tard. Oh, oui, et il est rancunier aussi. Si vous arrivez par miracle à échapper à sa violence naturelle, attendez-vous à vous la reprendre de plein fouet quelques semaines plus tard. Et il faut se méfier des vengeances d’un type qui étudie l’économie et l’histoire, les deux meilleures façons de trouver des plans pour vous pourrir la vie. Méfiez-vous aussi de sa jalousie. S’il est prétentieux et égocentrique, il ne supportera pas que quelqu’un fasse mieux que lui, ou même que quelqu’un puisse penser faire mieux que lui. Alors restez moins bon et, accessoirement, gardez vos yeux loin de ses copines. Sis vous voulez garder vos yeux tout court.

C’est quelqu’un qui ne perd jamais. Et s’il perd, ça sera votre faute. Sa vie est centrée autour de sa volonté de réussir, son envie de gagner et d’être parfait. Le reste est secondaire. L’amour, l’amitié, ce sont des détails, des "à côté" qui n’ont pas autant d’important que d’impressionner tout le monde, à commencer par lui-même. Mais malgré tous ces défauts, cette logique pragmatique, égocentrique et perfectionniste, il cache quelques qualités. C’est quelqu’un qui n’aime pas mentir – en dehors de se mentir à lui-même pour ne pas avouer ses échecs, mais c’est autre chose. S’il ne vous dira pas systématiquement ce qu’il pense, il ne verra pas l’intérêt de vous mentir donc c’est la meilleure personne à qui poser une question si vous voulez une information fiable. En espérant qu’il ne vous enverra pas balader.

C’est aussi quelqu’un de généreux, plus centré sur la connaissance que sur l’argent qu’elle peut rapporter. Il donnerait le dernier de ses centimes à quelqu’un qui en a plus besoin que lui. Il est ouvert d’esprit dans la limite de ses carcans personnels. Comprendre par là qu’il ne juge pas beaucoup les gens mais qu’il a beaucoup d’attrait pour les personnes timides ou peu sociales et que son amour de la solitude le pousse à détester les personnes exubérantes, libertines ou vantardes. Tout ceux qui attirent l’attention volontairement, en somme. Mais bon, il faut aussi reconnaître qu’il déteste beaucoup de monde, vu qu’il leur accorde trop peu d’intérêt pour qu’ils éveillent sa curiosité. Personnes timides mises à part, parce qu’il n’y a pas plus belle réussite que de les sortir de leur coquille. En vrac, on peut aussi noter : sa peur des insectes (inavouable), son addiction au chocolat et son goût pour la compétition qui un fait un bon sportif. De quoi boucler la boucle.

Paradoxalement, il est assez maladroit et a une fâcheuse tendance à s’attirer des ennuis. Il doit être assez agaçant de manière générale, parce que sa maladresse le fait souvent s'attirer des ennuis, comme son comportement. Il a déjà de nombreux ennemis alors qu'il est arrivé à Opleid depuis quelques mois à peine et sait très bien que ce n'est pas prêt de s'arrêter. Il se mêle souvent de ce qui ne le regarde pas, et se retrouve un peu trop fréquemment au mauvais endroit au mauvais moment. En dehors de ce genre de problème, Rezz s'efforce de ne pas se faire remarquer... Sauf que c'est peine perdue. Il est assez maladroit, ses insomnies constantes dues au manque de sommeil le déconnectent totalement de la réalité. Il n'a pas spécialement conscience du monde qui l'entoure et se fond de plus en plus dans un comportement asocial.  Sans compter ses bons résultats scolaires qui ont tendance à l’isoler de la masse. Parce que si on enlève les jaloux, les méprisants et les critiques, il ne reste plus grand monde pour apprécier l’intello asocial.

Être transformé en machin gluant a beaucoup réduit ses chances avec les femmes. Ça ne l’empêche pas de traîner avec lui une bonne grosse réputation de coureur de jupon qui lui colle à la peau. Du coup, pour trouver quelque chose de sérieux, c’est moyen. Pourtant, la vérité, c’est que sa réputation est très, très exagérée. Oui, il a eu quelques aventures de courte durée, principalement parce que se mettre en couple revient pour lui à se mettre en compétition (même s’il n’en fait pas exprès), et que ça ne tient pas longtemps. Parce qu’il tient mal l’alcool aussi. Du coup il s’en tient à l’écart depuis qu’il a fait quelques écart qui lui ont valu une étiquette dont il se serait bien passé. C’est un romantique, le monsieur, même s’il risque d’avoir du mal à trouver sa perle rare.
Histoire
« Je suis gluant, mais ça m'empêchera pas de te coller mon poing dans la gueule»
Les parents de Rezz se sont rencontrés par un total hasard qui, selon les calculs de leur fils, avait environ 3,27% de chances de se produire. Un gros coup de chance pour lui, donc, et un gros coup de foudre pour ses parents. Sa mère, Maria Leblanc, était prof d’allemand dans un lycée de Paris. Elle a rencontré son père,  Mark Leiner, lors d'un voyage scolaire en Allemagne avec ses élèves. Elle a quitté son travail à peine rentrée  en France pour s'installer de l'autre côté de la frontière et vivre le parfait amour avec l'homme qu'elle finit par épouser.

Rezz est le deuxième né. Avant lui, il y avait Niklaus. Colérique, bagarreur, plus intéressé par l'idée de se battre que par quoi que ce soit d'autre. C'était un enfant violent, le genre d'enfant qu'on préfère voir dans les familles des autres que dans la siennes. Niklaus était le cauchemar de ses parents, et ça ne s'est pas arrangé avec la naissance de Rezz. Un petit frère adulé pour son intelligence, ça n'aide pas à calmer un enfant colérique.

Sauf que Rezz était comme son frère. Colérique. C'est simplement son goût pour le défi et pour la connaissance qui l'a empêché de finir comme lui et de devenir la petite brute de l'école qui tyrannisait les plus faibles. Il se contentait de regarder faire son frère et de cogner ceux qui se croyaient malins en venant s'en prendre à lui. Il a frappé quelques brutes, mais ils étaient trop mal vus par les surveillants, surtout comparés au petit intello qui ne disait rien à personne, pour que qui que ce soit veuille croire que c’était lui. C’était bien connu : la teigne de la famille, c’était Niklaus. Rezz a donc passé sa première année de collège à l’abri des problèmes. Ceux qui avaient assez de courage pour s’en prendre à lui malgré la présence de son frère ne retentaient pas leur chance, et il remplissait son cerveau trop grand de tout un tas de connaissances. Premier de la classe depuis la primaire, sérieux, studieux. Ça n’a pas duré.

Quand il avait douze ans, son frère s’est fait envoyer en maison de correction. Un ado de quinze ans qui agresse tout le monde, ça passe moins qu’un petit collégien teigneux. Surtout quand il casse le bras d’un camarade. Et s’il n’y avait que ça... Sans son frère, Rezz était moins tranquille. Alors il a continué à se défendre, contre tout un tas de personnes, et ce qui devait arriver arriva : il s’est fait prendre. Ses bonnes notes et son comportement d’élève modèle n’ont pas suffi à lui éviter la colle et les avertissements. A montrer à ses parents. Désespérés de leurs deux fils violent, ses parents se sont tournés vers sa petite sœur, Ema, de quatre ans plus jeune que lui. Ema était mignonne, sage, déjà bonne élève mais, surtout, elle n’avait pas hérité de la nature colérique de sa famille. Rezz ne l’aimait déjà pas beaucoup, il était trop égoïste pour apprécier de perdre sa première place à la naissance d’une sœur, mais il s’est mis à la haïr. Il refusait de croire que ses parents la trouvaient mieux que lui. Qu’ils la préféraient à lui. S’il avait plus ou moins toléré qu’ils s’occupent plus d’elle quand elle était encore jeune, il était hors de question qu’ils l’ignorent totalement pour se concentrer sur elle.

Le nombre de sales coups qu’il lui a fait par pur vengeance est astronomique. Il était suffisamment intelligent pour ne jamais se faire prendre. Ses vengeances étaient déjà dangereuses. Il l’a rendue malade pas mal de fois, et il a même été jusqu’à échanger son sérum pour les yeux avec des petits tubes de désinfectant, ce qui aurait pu lui coûter très cher. Les accidents se succédaient autour d’elle comme si elle était la personne la plus malchanceuse du monde. Bien sûr, elle savait que c’était lui, mais elle tenait à réunir des preuves, de quoi vraiment l’accuser devant ses parents. Après tout, elle ne pouvait pas prouver qu’elle ne s’était pas simplement trompée entre les deux tubes, qu’elle n’avait pas mangé accidentellement des aliments périmés... Il lui a fallu une année entière pour que Rezz craque. Pour qu’il oublie la discrétion et qu’il la frappe au visage. Et l’hématome qui a marqué sa joue pendant les deux semaines suivantes était à la fois une preuve et un rappel de son erreur.

Pour sa dernière année de collège, en guerre contre ses parents, il a abandonné. Assister aux cours ? Pour quoi faire ? Il avait d’aussi bons résultats en séchant, et il avait du temps libre. Et puis il s’y connaissait assez pour que les coups de fils et les mots pour ses absences n’arrivent jamais jusqu’à ses parents. Ema était peut-être parfaite, mais il restait le meilleur des deux en cours. Il continuait à ses battre avec ceux qui essayaient de le rabaisser ou qui étaient persuadé que son seul muscle fonctionnel était sa cervelle. C’est quand il est entré au lycée que ses parents ont fini par découvrir qu’il n’allait pas en cours.

Étonnés qu’il ne change pas de comportement, les professeurs de Rezz ont fini par aller directement chez lui pour s’entretenir avec ses parents. Apprendre que leur fils séchait depuis plus d’un an leur fit un choc, surtout que ses bulletins étaient toujours aussi excellents. Mais ça ne les empêcha pas de sévir. Il le prit très mal. Il s’ennuyait trop en cours pour envisager d’y retourner, et il estimait qu’il apprenait beaucoup plus de choses en allant à la bibliothèque. La même année, Niklaus a quitté son centre de redressement, et leur mère a décidé de rentrer dans son pays natal.

Pour assagir ses fils, elle les a envoyés dans deux internats différents, à bonne distance l’un de l’autre, en faisant en sorte que les surveillants soient assez stricts pour les empêcher de se battre à tout bout de champ. Pendant qu’Ema avait le droit de rester avec eux, Rezz se retrouvait donc en pension, où on l’empêchait de sortir à l’heure qu’il voulait et de faire ce qu’il voulait. Prévenus par sa mère, c’était limite si les surveillants ne venaient pas directement le chercher dans sa chambre pour l’amener en cours. Il s’est fait quelques amis mais, surtout, beaucoup d’ennemis. Il s’est battu autant avec des filles qu’avec des mecs, avant de comprendre que frapper des filles étaient très, très mal vu (alors que pour lui, c’était exactement la même chose). Du coup, il a fait en sorte de ne plus trop se battre avec elle et de régler la situation avec des menaces. Pas toujours efficace. Plus d’une a fini avec le nez en sang, mais il leur a au moins accordé le mérite qu’elles n’allaient pas profiter de leur situation pour le faire couler. Et, au final, elles sont devenues ses amies.

Autant dire qu’il n’a pas du tout apprécié que ses parents décident encore de le changer d’école. Dans son dos, ils avaient organisé son transfert dans une autre école, à l’étranger, réputée pour son excellence. Ils espéraient ainsi satisfaire sa soif grandissante de connaissances. Ou alors, ils avaient juste eu vent de ses bagarres courantes et avaient décidé de résoudre ça une bonne fois pour toutes en l’éloignant radicalement de tout ce qui l’énervait : sa sœur, principalement, "l’influence néfaste" de son frère, ses ennemis. Du coup, il se retrouve ici depuis deux mois, et il n’apprécie pas du tout, donc il ne faut pas s’attendre à ce qu’il soit de bonne humeur. Surtout si on ajoute à ça le fait qu’en entrant, il s’est transformé en gelée et que, avec le froid, il n’a pas pu bouger avant que quelqu’un ne vienne le mettre au chaud. Et que son œil a arrêté de fonctionner.

Bref, c’est une boule de frustration ambulante qui vit la tête dans les bouquins et qu’il vaut mieux ne pas en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

12.05.16 20:46


Invité
Bienvenue ! :D
Je te ferais bien un câlin mais tu es tout gluant T^T !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

12.05.16 21:15


Invité
Je te ferais un câlin les jours où je serais pas une boule de gelée ambulante, promis :)

Jiiiill, viens me valider, tu as déjà lu ma fiche en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Opleid
Directeur
avatar
Masculin
Apparitions : 102
Date d'inscription : 14/04/2016
Race : Inconnue
Pouvoir : Inconnu
Niveau d'études/Métier : Directeur de l'Institution Opleid
Situation amoureuse : Inconnue
Nationalité : Néérlandais
Double Compte : Jillian L. Crimson, Saphyr S. Ellsworth (Comptes Joueur)
Commentaire/Citation : Soon I'll control everything...

Voir le profil de l'utilisateur
http://nitzihell.forumactif.org/
12.05.16 21:21


J'ai peut-être déjà lu mais je dois m'assurer que tu n'as rien laissé traîner de hors contexte, môsieur, vu que ta fiche vient d'un autre forum légèrement différent. Ceci étant dit :

Validation

*Insérer ici le commentaire que je t'avais déjà fait en te validant la dernière fois sur un autre fo* hm. Je pensais pas que tu allais créer Rezz, pour être honnête, mais j'ai quand même relu pour être sûre et tout colle, donc je te valide.
Enfin en tout cas, je te range dans les Ratels. Pourquoi ? Meh, c'est écrit dans le contexte qu'il faut pas poser la question. Bienvenue chez toi, petit bonhomme en gelée oo

Tu peux passer te référencer dans les différents Listings, te créer un Agenda pour tenir compte de l'évolution de tes rps (si tu veux) et passer faire une demande de rp ou poster un rp libre. N'hésite pas non plus à aller demander une chambre pour avoir un endroit où dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

12.05.16 21:32


Invité
Oui ~
Je te fais autant de câlin tant que tu n'es pas de la gelée, sinon là je te mange! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [*] [PCM2014] Jelly Belly p/b Kenda : Pavé César
» Présentation: Jelly
» Jelly Belly presented by Kenda
» Jelly bean sur les Samsung bas de gamme
» Les Aventures de Brona et Olsi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Opleid - Les Cercles des Dieux :: Hors RP { Le flood et les copains :: Version 1-
Sauter vers: