Les évènements du forum se passent en temps réel. Néanmoins, rien ne vous empêche de faire des rps qui se passent un peu dans le passé ou un peu dans l'avenir.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Hors RP { Le flood et les copains :: Version 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Heikki Kanerva, menace agrée par les menteurs assidus.
Invité
Invité
avatar

27.07.16 23:59


Invité
Heikki Kanerva
« Ou la personne la mieux placé pour savoir que ce qui est dans votre tête doit y resté »
Hebergeur d'image
~Derrière l'écran ~
PSEUDO : Naé alias Jeune Pousse
AGE : 18 ans dans les prochains jours
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : de partenariat en partenariat, difficile de vous dire mon point de départ.
DOUBLE-COMPTE : Non.
UN COMMENTAIRE ? : Votre codage est très jolie ^^.
NOM : Kanerva
PRÉNOM(S) : Heikki
SURNOM : Il n’y prête presque pas attention donc ne s’en souvient pas d’un.
SEXE : Masculin.
AGE : 17 Ans.
RACE : Humain.
POUVOIR : Perception des rêvasseries.
NATIONALITÉ : Finlandaise.
MÉTIER/CLASSE : Senior Year.
ORIENTATION SEXUELLE : Asexuel.
LANGUE OPTIONNELLE : Suédois
COURS SUPPLÉMENTAIRE : Informatique
SPÉCIALITÉ : Math

Avatar :
A-ya (Shueen no Shiori)
Cheveux :
Ebène.
Yeux :
Rouge carmin
Taille :
1M68.
Poids :
58 Kg.
Signe distinctif :
Rien ne le distinct particulièrement.
Style vestimentaire :
Simple et sobre, il porte généralement des vêtements amples dont les manches ne découvrent pas les bras et sont parfois même un peu trop longues. Il a d’ailleurs une préférence pour les vêtements chauds comme les sweatshirts.
Autre chose ? :
Il a des petits cernes, témoins de son manque de sommeil.
Heberger image
pouvoir
Alors, je pense que le plus important et de tout de suite faire la différence entre « entendre les pensées » et « les lires ». En effet Heikki est capable d’entendre ce qui passe à travers l’esprit des gens qu’il regarde, parfois, à vrai dire lui-même n’ai pas toujours disposé à choisir sa victime,  c’est assez spontané et il a du mal à maîtriser ce « don ». L’avantage c’est que les pensées lui viennent une à une et qu’il n’y a donc pas un brouhaha incessant dans sa tête, l’inconvénient c’est que de ce fait, il comprend parfaitement ce qu’il entend. On pourrait comparer son cerveau à une espèce d’antenne ne captant que des interférences, un peu comme-ci vous changiez de chaînes toutes les cinq à dix secondes.

Evidemment; c’est là que le mot « entendre » prend toute son importance puisque le jeune homme ne choisit pas les rêveries qui lui parvienne, c’est uniquement ce qui vient à l’esprit d’autrui sur le moment, c’est donc plutôt commun pour lui d’entendre une déclaration d’amour enflammé puis l’instant d’après, une fougueuse envie d’un bon pâté et c’est là qu’est la plus grande limite de son pouvoir, il ne pourra jamais lire en vous comme dans un livre ouvert. Il faut également savoir qu’il entend uniquement les pensées de personne se trouvant à proximité de lui, tout du moins assez pour qu’il puisse les voir distinctement. On notera que le fait de se concentrer sur une personne en particulier lui demande plus d’énergie qu’à la normal.
Race
Humain, donc inutile d’approfondir je présume.
Caractère
Pour faire court, c’est une personne plutôt discrète et renfermé mais comme aller à l’essentiel n’est pas une obligation, on peut approfondir tout ça. Ce n’est certainement pas quelqu’un que l’on remarque, vous ne risquez même d’ailleurs de ne jamais l’apercevoir avant qu’une autre personne lui adresse la parole. Il préfère de loin le rôle de témoin que d’acteur ce qui explique qu’il ne prend que très rarement part à un débat, privilégiant l’écoute des arguments de chacun à l’affrontement de ceux-ci. Ce n’est pas pour autant  une personne complètement réfractaire à la conversation, il lui arrive même parfois d’en entamer une s’il ne juge pas cela inapproprié ou angoissant sur le moment. C’est un garçon très curieux, il aime comprendre ce qui l’entoure et plus particulièrement les autres individus même si il en a un peu peur.

Il voue notamment un intérêt tout particulier à l’occulte ce qui lui vaut pas mal de regard de travers lorsqu’il consulte des ouvrages ou film référençant le sujet, après tout, si la magie et les créatures fantastiques existaient belle et bien, les démons et fantômes ne devaient pas manquer à l’appel. Il n’observe presque jamais consciencieusement les autres sauf quand ceux-ci s’adresse directement à lui, puisqu’il n’aime guère s’approprier les réflexions de ces dernières. Venons-en, d’ailleurs, à ses compétences. Heikki n’a pas vraiment d’affection particulière envers celles-ci, il sait pertinemment qu’il est déplacé de recourir à de telle pratique car c’est sans aucun doute une violation de l’intimité de chacun et il n’aimerait certainement pas être dans le cas de figure inverse. Cependant, il faut reconnaître que beaucoup de gens aimeraient posséder ce don étant donné qu'il lui permet tout de même d’éviter de nombreuses situations inconfortables ainsi que d’innombrables conflits, il ne se donnera donc jamais le luxe de s’en plaindre.

Par ailleurs, ce n’est pas une personne qui aime se battre,  certainement car il ne sait pas le faire. Il faut dire que lors d’un affrontement direct, ses compétences sont plutôt inutiles et physiquement, il n’a pas la carrure d’un preux combattant. Il souffre d’insomnie et pour cause, il passe une bonne partie de ses nuits à lire : des romans, des articles, des témoignages, des journaux, en bref, tout ce qui est susceptible de l’intéresser. Il a une fascination inexplicable pour les rumeurs et les légendes urbaines ou plus vastement, ce qui n’existe que grâce au bouche-à-oreille malgré le fait qu’il ait gardé  un mauvais souvenir avec celles-ci. Ah ! Pour conclure, il aime la réglisse bien qu’une majeure partie de la population s’accorde à dire que c’est une confiserie à proscrire et son animal préféré est le lapin, mammifère qui lui correspond plutôt bien sous certains aspects.
Histoire
« Je pense que j’ai juste appris à ne plus considérer le mensonge comme une trahison »
Enfant à la génétique purement humaine, Heikki est né d’une famille finlandaise on ne peut plus normal. Il a vécu les premières années de sa vie dans des conditions tout à fait respectables : ni riche, ni pauvre, accompagné d’une famille aimante ainsi que fils unique. Le cercle des dieux qui recouvrai le pays voisin était plutôt large, si bien qu’il chevaucher légèrement  les contrées finlandaise, justement là où vivait le couple de jeunes parents. Cependant, tout cela ne les inquiétait guère, qui sait ? Peut-être que leur progéniture bénéficiera d’une chance accrue, d’une force légendaire ou même d’une intelligence inégalé.
Malheureusement il n’en fut rien, pas de don héroïque à l’horizon, uniquement un enfant semblant souffrir d’une légère anomalie cérébrale. En effet, à l’âge de sept ans, le jeune garçon commence déjà  à avoir des réactions étranges, il lui arrive de parler seul et paraît, au fil de ses conversations passagères, répondre à quelqu’un lors d’une conversation sans queue n’y tête. Les parents évidemment inquiets décident donc de consulter un professionnel qui qualifiera rapidement l’enfant de schizophrène puisqu’il disait lui-même « entendre parfois des voix dans sa tête ». Les années suivantes se sont enchaînés assez rapidement et les parents, rongé par le cas de leur fils qui semblait s’aggraver, commencèrent peu à peu à se tournaient vers un moyen de réconfort : les jeux d’argents. Ils passaient parfois des journées entières à parié où à s’adonner à des loisirs comme le poker tout en prétendant ne pas voir les dettes s’accumuler. Leur vie prendra cependant un nouveau tournant à la suite de l’appel d’un enseignant en charge de leur fils. Ce dernier affirme au parent que leur descendance à un comportement étrange vis-à-vis de l’instituteur, répondant à des questions qu’il n’avait même pas eu le temps de poser lorsque ce dernier désiré s’entretenir avec lui.
A partir de ce jour, les parents du jeune homme comprirent la bêtise dont-ils avaient fait preuve, leur enfant n’était pas malade mental mais belle et bien en la possession d’un don encore trouble à leurs esprits. Une nouvelle rencontre avec un médecin c’est donc imposé et le verdict était formel, Heikki parvenait à entendre les pensées des gens. Il avait d’ailleurs été bien plus simple de le diagnostiquer maintenant que l’enfant se trouver dans la capacité d’expliquer clairement les phénomènes auxquels il assistait. Une fois les mots mis sur chaque symptôme, le médecin jugea nécessaire d’informer le jeune garçon sur la véritable nature des mots qui le tourmentait. On peut dire que ce fut une bonne idée car en sachant cela, l’adolescent avait pu d’avantage maîtrisé son pouvoir et avait mis un terme à ses conversations solitaires. Cependant, il fallait tout de même reconnaître que ce don avait bien plus d’inconvenant que les gens voulaient le croire. Il entendait régulièrement des « Ne pense à rien, surtout, ne pense à rien » lorsqu’il discutait avec ses parents, car bien qu’ils l’aimaient, ils ne souhaitaient pas qu’une information fuite malencontreusement de leur subconscient et choque éventuellement le lycéen pourtant habitué à entendre des choses triviales et malhonnêtes.

Ce  n’était d’ailleurs pas le seul plaisir auquel avait pu goûter le jeune homme, il avait pu ouïr les joies de l’hypocrisie social particulièrement encrée en milieu scolaire (et bon dieux qu’il eut de la chance de ne pas naître dans une famille « bourgeoise » transpirant le snobisme). C’était cependant une valse à laquelle l’étudiant se refuser de participer, il n’aimait pas les masques et encore moins recourir au mensonge, ce qu’il ne faisait jamais si ce n’est pour préserver son secret et donc sa normalité aux yeux d’autrui. Car oui, les conversations et les jugements des autres perdaient grandement de leurs naturels une fois cette information assimilée, ils se faisaient même plus rare, ils n’en disaient donc rien.
Durant sa troisième année de lycée, Heikki avait même acquit ce que les autres appelaient un « meilleur ami », quelqu’un avec qui il passait donc la quasi-totalité de ses journées. C’était un mec bien, plus sociable et enjoué qu’il ne l’avait jamais été, il le respectait d’ailleurs beaucoup pour ça. Les choses se passer relativement bien jusqu’au jour ont-ils put entendre aux détours d’un couloir des propos pas fort sympathique concernant une demoiselle de sa classe avec laquelle il n’avait probablement jamais parlé. Elle ne détenait rien de bien différent si ce n’est le fait qu’elle attirait l’attention d’un bon nombre d’individus aussi bien masculin que féminin, il était cependant difficile de trouver une autre raison à ce vicieux commérage. Il aurait certainement bien vite oublié cette conversation si les événements n’avaient pas pris une telle tournure, puisque le lendemain, toute la classe n’avait que cette stupide rumeur à la bouche. C’est à partir de ce jour que Heikki a été pris d’intérêt pour cette pratique, ce n’était pas le contenu diffamatoire qui l’intéressait mais plutôt la facilité avec laquelle il s’immisçait dans l’esprit de chacun. Bien qu’il n’avait aucun réel fondement, les gens semblaient pourtant se faire une joie de le partagé allègrement puisqu’il s’étendait comme une véritable épidémie teinté de la curiosité, de la haine et de la rancœur de chacun.
Pourtant, s’il y a bien une chose que le garçon regrettait, c’était d’avoir oublié les conséquences que tout cela allait engendrer. Trop obnubilé par les messes basses effrénés des étudiants (qu'il se contenteait pourtant d’observer), il fut néanmoins interpeller lorsque son camarade vint le voir habituellement à la fin des cours en lui précisant pourtant cette fois ci : « Tu as remarqué ? Elle n’est pas venue aujourd’hui ». Il avait raison et elle ne reviendrait plus, le soir même, son suicide avait été dévoilé aux informations. Impassible devant sa télévision, il ne pouvait que regretter l’égoïsme dont il avait fait preuve, il l’avait laissé affronter seule le jugement d’une académie entière alors qu’elle était probablement innocente. Depuis ce jour, bien que toujours fasciné par la puissance des murmures de chacun, il éprouve une certaine peur envers les autres individus, forcé de constater la puissance du nombre.

L’établissement oublia cependant bien vite les événements tragiques aillant eu lieu pendant l’année et les choses revinrent rapidement à la normal. Heikki avait travaillé dur afin de s’acquitter d’une bourse dans l’optique d’intégrer l’académie d’Opleid. Les parents de ce dernier étaient bien trop occupés à rembourser leurs dettes pour se permettre de lui payer une école aussi prestigieuse et éloigner que celle-ci. À présent qu’il était dans la capacité financière d’accomplir ses désirs et en la possession d’un apprentissage très satisfaisant de l’anglais, ses parents lui concédèrent ce voyage sans trop d’hésitation, de toute façon cela ne pouvait lui être que bénéfique et il commençait à être épuisé de vivre avec un enfant incapable de maîtriser totalement ces pouvoirs. C’est dans ces conditions que le jeune homme pris la route pour les Pays-Bas, déterminé à faire de son don quelque chose de bien et d’utile à tous plutôt qu’un poids à supporter pour son entourage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Apparitions : 104
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 17
Race : Sang-noir
Pouvoir : Fumisterie
Niveau d'études/Métier : Junior Year
Situation amoureuse : Célib
Nationalité : Américain
Personnage sur l'avatar : Réalisation de bladeoftengris sur tumblr (modifiée)
Commentaire/Citation : What ya want ? Leave me alone...

Voir le profil de l'utilisateur
28.07.16 12:06


Bienvenouille !
C'est cool un nouveau !!
Oui, j'ai pas encore lut ta fiche mais je ferais ça quand j'aurai un peu plus de temps ;)


Emploi du temps:
 

John, le roi du flood (et de la connerie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

29.07.16 13:07


Invité
Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Opleid
Directeur
avatar
Masculin
Apparitions : 102
Date d'inscription : 14/04/2016
Race : Inconnue
Pouvoir : Inconnu
Niveau d'études/Métier : Directeur de l'Institution Opleid
Situation amoureuse : Inconnue
Nationalité : Néérlandais
Double Compte : Jillian L. Crimson, Saphyr S. Ellsworth (Comptes Joueur)
Commentaire/Citation : Soon I'll control everything...

Voir le profil de l'utilisateur
http://nitzihell.forumactif.org/
29.07.16 17:18


Validation

Coucou nouvelle tête =D Encore un Senior, cette année scolaire se remplit bien vous allez avoir pas mal de camarades de classe =o bref ton histoire colle sans soucis, tu es validé.

Quelques petits commentaires néanmoins. L'orientation sexuelle c'est "asexuel", asexué ça veut dire qu'il ne possède pas de sexe donc n'est ni un homme ni une femme, donc je doute que c'est ce que tu voulais dire ^^ Il y a quelques fautes de temps en temps dans ta fiche, dans les faits ça n'empêche pas vraiment de comprendre mais c'est parfois un peu dérangeant à la lecture donc n'hésite pas à te relire un peu plus pour éviter le plus grosses ;)

Ceci étant dit, je te range dans les Katpoes.
Tu peux passer te référencer dans les différents Listings, te créer un Agenda pour tenir compte de l'évolution de tes rps (si tu veux) et passer faire une demande de rp ou poster un rp libre. N'hésite pas non plus à aller demander une chambre pour avoir un endroit où dormir.
Amuse-toi bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

29.07.16 18:50


Invité
Merci et je m'excuse c'est une erreur d'inattention (bien qu'elle soit assez drôle xD) je vais donc corriger ça ^^. Je ferai également plus attention à l'orthographe la prochaine fois c'est promis ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Demande d'agrément
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» Formulaire d' Agrégation.
» Comme c'est agréable de te revoir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Opleid - Les Cercles des Dieux :: Hors RP { Le flood et les copains :: Version 1-
Sauter vers: