Les évènements du forum se passent en temps réel. Néanmoins, rien ne vous empêche de faire des rps qui se passent un peu dans le passé ou un peu dans l'avenir.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Université { Liberté, indépendance.. examens :: Extérieur :: La cour Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[LIBRE] - Ces gens qui passent sans qu'on les remarque
Lucylia Niphredil
Deuxième Année
avatar
Apparitions : 11
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 20
Race : WolfBlood
Pouvoir : Illusioniste
Niveau d'études/Métier : Deuxième année - Arts Appliqués

Voir le profil de l'utilisateur
24.09.16 23:35


Lucylia
Niphredil
& LIBRE
Du bout du crayon

Le soleil brille, la foule passe et la louve est là, dessinant en oubliant qu'il y a tout un monde qui se mouvoit autour d'elle ~

La rentrée … Chaque année c'était la même histoire : Des ados paumés qui courent partout en faisant du bruit, ceux qui connaissent déjà les lieux qui s'empressent de rejoindre leurs amis pour se raconter ce qu'ils ont fait de leurs vacances et les professeurs déjà désespérés. Malgré tout ce petit monde grouillant dehors, Lucylia était également de sortie, assise sur un banc dans la cour, son calepin sur les genoux. Elle griffonnait, se souvenant de ses vacances, car en effet, elle était rentrée en Corée du Sud afin de voir sa famille, elle avait passé la moitié de son temps de repos avec son père et les jumeaux qui avaient reformé une nouvelle meute. Cela ne lui avait pas vraiment plu de découvrir que son paternel c'était trouvé une jeune louve pour former une nouvelle famille et surtout d'apprendre sans prévenir qu'elle avait désormais deux petits frères et une petite sœur, oui, oui, des triplets. Et bien sur, la seconde partie de ses vacances fut réserver à sa mère et son oncle dans la belle capitale.

Enfin bref, maintenant c'était finis tout comme son dessin représentant sa meute quand elle était encore petite. Mais les gens continuaient de passer, pour la première fois la jeune femme releva la tête pour les observer, certains élèves lui adressèrent des bonjours oraux ou juste d'un signe de la main, à chaque fois, elle répondait d'un sourire délicat dont elle avait le secret. Pourtant elle ne portait guère d'intérêt à eux. Les odeurs, les bruits, tout lui était si familier et si ennuyeux à la fois, elle soupira en arrachant la feuille qu'elle venait de noircir du bout de son crayon et aussitôt un coup de vent l'emporta au loin. Se levant, bondissant presque, elle tenta de le rattraper en vain.

Traversant ainsi la cour, courant, virevoltant, le regard presque désespérée de ne pouvoir gagner contre le jeu des éléments, elle priait intérieurement pour que son précieux souvenir ne finisse pas dans une flaque et le suivait, la main en avant, impuissante devant la force de la brise. Le papier finit par arrêter sa course au pied d'une silhouette que la louve ne remarqua pas, trop obnubilée par son bien, continuant à se précipiter dessus de peur qu'il ne reparte à nouveau.



Can you hear my Heart Beat ?
Revenir en haut Aller en bas
Leola Roinach
Prof de prog
avatar
Féminin
Apparitions : 27
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 29
Race : Ondine (Nixe)
Pouvoir : Hydrokinésie
Niveau d'études/Métier : Doctorat
Situation amoureuse : Célib
Nationalité : Anglaise
Personnage sur l'avatar : Ringo (Air Gear)

Voir le profil de l'utilisateur
29.12.16 1:25


La rentrée pour Leola est ce moment particulier, cet instant de l’année qui vous donne le plus d’anxiété.
Que dire, que faire, pour que les élèves accrochent à son cours tout en respectant sa position sans la craindre pour autant. Cette journée détermine tout le reste de votre année, et des années suivantes si vous vous ratez.

Sa tenue fétiche était de sortie pour l'occasion. Un simple débardeur bleu, un jean moulant et la paire de tennis basses blanches, cela surprenait parfois mais c’est la programmation le domaine de la jeune femme, pas la diplomatie.

La jeune femme se décida à vagabonder dans la cour, après tout elle avait le temps et son emploi du temps n’était pas le plus chargé non plus.

Alors que la jeune femme parcourait lentement le chemin qui séparait son logement du vacarme de la jeunesse, celle-ci se mit à repenser à ce qu’elle devait introduire comme notions aux nouveaux élèves, définir les variables, comment gérer une sortie standard, un flux d’entrée, les bibliothèques.

Non, il vaudrait mieux sortir des sentiers battus, si on essayait de passer par la gestion d’une led en fonction du clavier…

Une feuille volante troubla ses divagations mentales. Elle n’avait pas eu le temps de réaliser quel était le type de feuille ni que la feuille s’était retrouvée à ses pieds qu’une masse se jetait presque à ses pieds pour ramasser l’objet.
La jeune femme se baissa pour tendre une main vers la personne qui chassait la feuille, esquissant un sourire tout en parlant :

« Ha, lala !  Aurais-tu perdu ton emploi du temps pour courir ainsi vers ce bout de papier ? »

La jeune femme remis une mèche de ses cheveux en place, offrant son visage radieux à cette jeune créature.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Comment faire pour gérer le plaisir des gens à xp sans qu'ils ne soient lvls 12 en 3 jours ?
» Des gens sans scrupules !!
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Sans amour, sans ami(e)s et maintenant sans boulot...[LIBRE]
» Soirée costumé, et sans doute mouvementée~ [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Opleid - Les Cercles des Dieux :: Université { Liberté, indépendance.. examens :: Extérieur :: La cour-
Sauter vers: