Les évènements du forum se passent en temps réel. Néanmoins, rien ne vous empêche de faire des rps qui se passent un peu dans le passé ou un peu dans l'avenir.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Ding, Dong { Bienvenue à Opleid :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tysha Kaylee Reed || I should probably warn you I'll be just fine
Tysha K. Reed
Deuxième Année
avatar
Apparitions : 41
Date d'inscription : 14/01/2017
Age : 369
Race : Archange Delta Ksi
Pouvoir : Green Cards
Niveau d'études/Métier : A un master 2 en médecine/chirurgie ~ actuellement en 2 année de licence
Situation amoureuse : Néant.
Nationalité : Libano-finlandaise
Personnage sur l'avatar : Mikasa Ackerman de Shingeki No Kyojin
Commentaire/Citation : « For Snake's Sake... I will bite you. »

Voir le profil de l'utilisateur
14.01.17 14:59


Tysha ( Kaylee ) Reed
« Nom d'une pluie volcanisée, mais qu'est-ce qu'il m'abricote celui-là... »
~Derrière l'écran ~
PSEUDO : Night.
AGE : *sort sa carte d'identité*' ... Majeur. //pan
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : Joker.
DOUBLE-COMPTE : Kézako ?
UN COMMENTAIRE ? : Vous êtes une armée de vils tentateurs. Et bordel, vos smileys sont classieux. :12:
NOM : Reed.
PRÉNOM(S) : Tysha Kaylee ( Aarash Jyväa ).
SURNOM : Joker ( Tyty par sa fratrie, Kay pour le reste de sa famille ).
SEXE : F.
AGE : 21 ans ( immortelle depuis quelques 368 ans ).
RACE : Archange Delta Ksi.
POUVOIR : Green Cards.
NATIONALITÉ : Libano-finlandaise.
CLASSE : Deuxième année de licence.
ORIENTATION SEXUELLE : Bonne question.
SPÉCIALITÉ : Arts du Spectacle.
MATIÈRE SECONDAIRE : Gymnastique.
DIPLÔME(S) & ETUDES: A obtenu un master 2 en médecine ( spécialisation en chirurgie ), mais elle a laissé passer deux ans avant de se rediriger dans les Arts du Spectacle.
Avatar :
Mikasa Ackerman, Shingeki no Kyojin.
Cheveux :
Noir de jais, légers reflets bleutés et violets au soleil.
Yeux :
Variant entre le bleu-vert et l'ocre. Charmant, n'est-il pas ?
Taille :
1m72.
Poids :
61 kg ( elle a 20,62 d'IMC et elle en est très fière ).
Signes distinctifs :
Elle ne se sépare jamais de son écharpe rouge. Elle a un grelot de cristal relié à un bracelet d'or et de diamant qui orne son poignet gauche ( elle le planque sous sa manche ). On l'entend souvent de loin avec les chaussures qu'elle met. Ah, et elle se balade tout le temps avec Koshirô, son ours en peluche.
Style vestimentaire :
Qu'elle soit en robe ou en costume, ses vêtements sont toujours d'une haute qualité. Elle porte toujours des chaussures de la marque Laureana ( généralement celles-ci.
Autre chose ? :
Tysha est atteinte d'une maladie rare, nommée synesthésie musicale. Tous les sons qu'elle entend lui apairaissent sous différentes formes de différentes couleurs dans sa vision. Chaque son a une couleur très précise pour elle.
Green Cards
Le don de Tysha est assez... atypique. Elle peut manier les éléments de la nature, des baies aux feuilles en passant par les tiges, l'écorce, la sève, le bois et la terre ( sous toutes ses formes ). Seulement, si c'était juste ça ce serait trop simple. Le pouvoir de Tysha est canalisé par trois jeux de cartes ; un de poker, un de tarot et un de uno. Chaque carte a une fonction bien particulière. Par exemple, chose commune aux jeux de cartes de poker et de tarot, les carreaux correspondent au bois, branches et à la sève, les trèfles aux fleurs, aux tiges et aux feuilles, les piques aux baies, aux graines, aux noyaux et aux bulbes et les carreaux aux tempêtes ( de tulipes, de terre, de sable, de boue, de roche, d'écorce, d'aiguilles de pin, etc ). Si vous voulez en savoir plus pour les spécificités de chaque carte, c'est par mp. En tous cas, son jeu de uno représente son pouvoir offensif et défensif ( avec des légumes et des fruits ) ( no comment, les pluies d'abricot c'est dangereux j'vous dis ), idem pour son jeu de poker, et son jeu de tarot représente plutôt le côté soin et soutien.

Ses cartes sont en acier et les motifs ( en couleurs ) sont gravés dans le métal ; les motifs d'une carte A ( par exemple ) s'illuminent quand Tysha utilise la carte A. Petite précision, elle ne peut pas se couper avec ses cartes en acier, les autres ( les gens autres qu'elle ) si. Si elle veut utiliser une carte en particulier, elle est obligée de la tenir entre ses doigts ( ou ses dents, mais elle n'a jamais essayé ), sinon elle crève. Les étuis de ces trois jeux de cartes ne peuvent être cassés non plus. Personne ne peut détruire les cartes ( et leurs étuis ) de Tysha, quelque soit le moyen employé, ni les lui voler de force.

Elle n'utilise que très peu son jeu de tarot, qui lui prend une quantité d'énergie phénoménale. Si elle en utilise deux cartes d'atout, elle est out pour les deux semaines à venir. Trois cavaliers l'épuisent pour la semaine à venir. Son jeu de Uno est celui qu'elle connaît le moins ( seulement sept cartes ), lui fait dépenser moins d'énergie, la fatigue beaucoup plus lentement que son jeu de tarot mais les inconvénients sont ailleurs. Il y a un temps imparti d'utilisation ( cinq minutes pour les cartes qu'elle connaît, pour le reste c'est trois secondes ) avant que les contrecoups s'annoncent. Quels sont-ils ? Des hallucinations, qui disparaissent quand sa migraine est bien ancrée. Dans le pire des cas, elle peut s'évanouir comme si elle faisait une énorme céphalée. Mais bon, ce sont là des inconvénients qui peuvent être palliés à force d'endurance ( oui, elle a mis cent cinquante six pour en arriver là avec ces deux jeux de cartes ), comme le montre sa maîtrise de son jeu de poker, son jeu de prédilection. À force d'endurance, elle arrive à combiner certaines cartes ( selon les règles du poker, soit les suites, les carrés, les brelan, etc ) ; elle ne peut le faire qu'avec ses cartes de poker. Elle n'a pas de drainage excessif d'énergie, de fatigue extrême ou des hallucinations avec ce dernier mais... y a quand même quelques petits hics. Elle peut avoir quelques confusions ( confondre un homme avec un sac plastique ) ou des petits black-out ( qui lui font oublier la semaine qu'elle vient de passer ) ( petit le black-out, j'vous l'avais dit ) si elle force trop, mais rien de bien folichon.

Non, non, les inconvénients de ce pouvoir ne sont pas là mais dans les règles à respecter. Tysha est immortelle, vous savez ? Et pourtant, si elle enfreint une seule règle, elle meurt. Plus ou moins instantanément, mais dans la journée maximum. Chaque jeu de cartes a ses propres règles et, encore mieux, chaque carte a ses propres règles. Charmant. Une des règles pour pouvoir utiliser la carte atout « Le Monde » est d'être enfermée dans une pièce, par exemple. D'autres règles sont totalement stupides ; pour pouvoir utiliser le trois de trèfles elle doit être en train de manger un donut aux framboises avec un napage à la crème pâtissière bleu ou rose. Et si elle respecte pas ces règles ? Elle meurt. Voilà voilà. Ah, et si elle prend un autre jeu de cartes que les siens, ça marche pas hein. Faut pas pousser loin non plus. Ah, et vous vous souvenez de la pluie d'abricots ? Vous voulez en voir une ? Alors faites-lui boire du café dans une théière et, en même temps, faites-lui sortir le neuf rouge de son paquet de Uno. Et surtout... ne cherchez pas à comprendre.
Archange Delta Ksi
Tous les Archanges appartiennent à deux cercles minimum. En l'occurence, Tysha appartient au cercle Delta ( la lumière ) et au cercle Ksi ( l'ombre ). Cela lui permet de devenir invisible à la lumière du soleil ou de pouvoir se glisser dans votre ombre sans que vous ne vous doutiez de rien, entre autres. Évidemment, les contreparties sont là. Mais surtout, ce que cela lui permet, c'est d'utiliser la magie lumineuse ( alias soin et soutien ) et la magie ombrageuse ( alias... soin et soutien ). Comme par exemple guérir des blessures, des plaies, des contusions, des brûlures... mais attention, Tysha ne peut ni resusciter ( manquerait plus que ça, tiens ), ni soigner des maladies ( à l'exception de la toux et du rhume ) ( ... ouais bah hein... ) ni enlever des cicatrices, ni cicatriser une plaie. À chaque fois qu'elle soigne quelqu'un, elle prend la douleur ( pas la blessure, la douleur ) ( et celle ressentie par son soigné(e), pas celle qu'elle aurait ressentie ) le temps de guérir la blessure. Ah ouais, ça pique sévère. Pour ce qui est du soutien... ben... accélerer momentanément la vitesse, la force, la rapidité, tout ça ( quand elle est en soutien, elle ne peut pas bouger ). D'ailleurs, moment classe, elle peut se déplacer à la vitesse de la lumière ( seulement en plein soleil ) ( et pendant trois secondes seulement ) ( trois secondes puis trois heures de repos, c'est comme ça ) et a ses cinq sens très accrus.

De part son statut d'Archange... oui Tysha a des ailes ( deux paires d'ailes blanches qui scintillent comme des opales au soleil ou à la lune ), oui elle peut voler et oui... elle peut communiquer avec la nature. À la végétation, aux animaux, aux... pierres, tables ( bon, y a pas de table dans la nature, mais du bois, du verre aussi et du métal... bref, vous avez compris l'idée ), tout ce qui se trouve dans la nature. Elle cause aux étoiles, aussi, et elle oublie souvent de dormir vu qu'elle a des discussions très intéressantes avec elles. Elle peut parler à l'eau, à la terre et au feu, aussi. Le vent peut lui parler sous forme de sensations et d'énigmes, ou bien de paroles difficilement compréhensibles. En fait, elle a pas le choix, ils lui causent. Si elle parle à l'un d'entre eux, il se souviendra toujours d'elle. Ah, et de part son statut d'Archange Delta Ksi, elle a un maître. Bon, elle ne sait pas encore qui c'est, mais voyez-vous, elle ne peut appeler son maître seulement par... ben... « Maître ». Son maître est quelqu'un qu'elle doit protéger ( et dès qu'elle l'aura trouvé, elle ne sera jamais bien loin de là où il sera ) ( hein ? stalker ? Ah non, elle a pas le choix mes petits ), mais il n'y a rien de plus. Ah si, elle ne peut se dérober aux promesses qu'elle ( a ) fait à son maître et elle ne peut pas lui désobéir. Enfin, comment dire... quand son maître lui donne un ordre, elle lui obéira... à ce qu'elle a entendu et ce qu'elle a interprété de l'ordre en question, du moins. Ouais, vous me direz que si son maître lui demandait de « tuer ce gros sac » elle tuera la personne ? Nan nan, elle tuera le gros sac que vous transportiez ( si, vous savez, votre sac de courses ) ( dommage ). Ah bah oui, hein. Et si elle entend « huer ce gros sac », elle peut huer la personne ou le gros sac qu'elle aura dans le champ de vision et vous flanquer la honte de votre vie. De rien. Elle a droit de refuser d'obéir, hein, disons juste que c'est très chiant d'avoir mal à la tête après. Et il faut déjà qu'elle interprète l'ordre comme un ordre, aussi. Et si c'est vous, son Maître... faites gaffe aux ordres que vous lui donnerez à l'avenir, vous pouvez être sûr qu'elle ne les appliquera pas comme vous l'espéreriez.
Caractère
- Mlle Reed, auriez-vous l'obligeance d'enlever vos dents de mon bras je vous prie ?

La psychologue regarda la Noireaude face à elle. Vêtements classes, regard redoutablement envoûtant, sourire angélique, maintien parfait, une aura fascinante, aussi menaçante que douce et apaisante, l'entourant mais... bon dieu, quelle fichue manie de mordre les gens. Et pour n'importe quelle raison en plus ! Pour dire bonjour, bonne nuit, au revoir, s'il te plaît, merci, t'es dans mon chemin, dégages, ta gueule, je t'aime, tu es magnifique... n'importe quelle raison ! La psychologue était toujours aussi déroutée par cette manie digne d'un TOC ( oh pardon, c'en était carrément un ), tout comme ce visage absolument pas désolé ou compatissant. La Noireaude finit par arrêter de mordre son avant-bras et son visage devint alors aussi doux qu'insondable. Une douceur agréable mais... pas rassurante du tout d'un autre côté. Une douceur trop douce pour être vraie. Même maintenant, elle s'y trompait encore. Tysha était trop sincère et honnête pour mentir ( même par omission bon sang ! ) ( comment est-ce possible en ce monde plein de vices ?! ), elle était toujours de bonne foi, exprimait toujours ce qu'elle ressentait réellement avec ses gestes, ses expressions et ses mots. La clarté dont elle faisait preuve était aussi déconcertante, tout comme sa candeur. Non qu'elle soit innocente, ou candide au sens littéral du terme, disons qu'elle posait souvent des questions... qui suscitaient différentes formes de gêne.

- Vous n'aimez pas mes morsures... ?, dit-elle alors dans un visage larmoyant, mignon à souhait.

La psy eut un sourire mais hésita entre s'agacer ou jouer le jeu. L'insolence de Tysha était aussi bien présente. Une insolence cynique, cinglante, qui ne faisait pas forcément mal mais qui faisait penser à du foutage de gueule pur et simple. Dire que la première fois, elle l'avait tout simplement crue vraiment désolée et elle pensait que sa question était sérieuse... Et pourtant, la première fois, c'était sa candeur qui avait parlé. Il semblerait que plus Tysha connaissait une personne, plus sa candeur disparaissait, d'autant plus vite si elle se sentait à l'aise.

Elle regarda la Noireaude essuyer ses larmes avec Koshirô, son ourson en peluche, et elle en profita pour mettre ses bras sous la table. À l'abri d'une éventuelle morsure. Elle observa attentivement sa patiente et soupira. La candeur de Tysha était avérée tout comme son insolence mais... s'en servait-elle ? Parfois, elle lui posait des questions débridées de sens, comme par exemple « dis, le pancréas il est là, non ? », tout en désignant sa cheville. Elle a un master 2 en médecine bon sang, elle est censée mieux le savoir que la psychologue ! Elle se foutait de sa gueule ou quoi ?! Et pourtant, avec le temps, la psychologue avait compris que, petit à petit, Tysha avait appris à dissimuler sa candeur sous son insolence. À dissimuler ce qu'elle considérait être ses faiblesses sous ce qu'elle considérait être ses forces. Un processus d'auto-protection des plus connus. Et si elle y arrivait aussi bien... rien d'étonnant, elle a eu plus de trois siècles pour s'entraîner de toutes façons.

- Pas quand tu me fais mal, non.
- Mais... j'ai à peine mordu..., répondit-elle avec une mine dépitée et un regard de chien battu.

Oh mon dieu. Là, c'était de l'insolence pure et simple. Et pour le confirmer, il y avait une manière pratique et simple à appliquer. Tysha ne mentait pas et répondait toujours clairement, voyez-vous.

- Serais-tu insolente, demoiselle ?, lança la psychologue sur un ton enjoué.

La Noireaude éclata d'un rire cristallin, un soprano mélodieux des plus doux et agréables à entendre.

- Naturellement que je suis insolente ! Il faut bien s'amuser, après tout., dit-elle alors d'un soprano carillonant, cristallin et lumineux, respirant toujours autant la joie de vivre.

Aaah... Tysha est quelqu'un de très enjoué, toujours le mot pour rire, toujours à s'amuser de tout, sans jamais se lasser de rire. C'était une de ses plus grandes qualités d'ailleurs. En revanche, elle ne souriait pas tant que ça. À part aujourd'hui, la dernière fois que la psychologue l'avait vu sourire c'était il y a sept mois. Et elle avait vite découvert qu'elle était une des personnes à qui Tysha souriait le plus souvent. Elle devait mettre une importance, ou toute une philosophie, derrière un simple sourire. La psy tourna brusquement la tête vers la Noireaude, qui rangea méthodiquement une feuille dépassant de un biscuit de centimètre de son dossier et ajusta la fermeture éclair de la trousse de la psychologue ( il manquait deux millimètres pour que la trousse soit fermée correctement ). Cette dernière soupira en souriant.

Tysha était une perfectionniste-née, à un tel point que ça frôlait le TOC parfois ( ... encore un autre ) mais il ne faut pas s'arrêter aux TOCs ; pensant aux plus maigres des détails sans oublier d'avoir une vision d'ensemble, Tysha est dotée d'une grande perspicacité et ses capacités de réflexion et de concentration dépassaient complètement l'entendement...

- Dites, dites, il est où mon chamallow ? J'ai si faiiiiiiiim...

... mais c'est sans compter sur son amour inconditionné des sucreries, gâteaux, pâtisseries et autres mets sucrés qui brisent très aisément sa concentration. La psychologue sourit alors sincèrement.

- Essaies de me tutoyer, alors.
- Hein ? Pourquoi ? Je vous respecte, donc je vous vouvoie. C'est normal non ?

Aaaah... Dire qu'elle peut se montrer bien plus vulgaire que ça quand elle s'y met... enfin, rien à dire, sa loyauté et son sens de l'honneur sont toujours aussi forts. La psychologue lui tendit alors un chamallow et elle sauta pour s'en emparer. Tysha est quelqu'un doté d'une grande vivacité, très rapide et précise de nature... un bruit assourdissant se fit entendre... et aussi très maladroite. La psychologue se leva pour voir une Noireaude déguster son chamallow en étant au sol, faisant un étroit câlin au sol et à la chaise. Oui, Tysha aurait parlé de sa chute en ces mots. Sa maladresse était immense et il semblerait que les escaliers soient devenus sa kryptonite. Elle-même disait que le sol était dangereux parce qu'il la faisait tomber tout le temps mais que les escaliers sont pires que le sol. Était-elle une grande enfant ou bien avait-elle un humour atypique pour compenser son insolence cynique, la question restait entière.

Quoi qu'il en soit, Tysha était quelqu'un de normal ( quoique excentrique, certes ), et c'est pour ça qu'aujourd'hui était leur dernière séance.

- Mlle Reed, ôtez vos dents de ma main bon sang !

... sauf cette fichue manie de mordre pour n'importe quelle raison.

La psychologue ne savait pas, en revanche, que Tysha n'employait pas le même ton de morsure suivant la personne qui lui faisait face... et suivant le contexte, aussi. Morsure forte, violente, douce, apaisante, romantique, cruelle, compatissante, menaçante, réconfortante, reconnaissante, dégoûtée, amoureuse, amicale, méprisante... il y avait tant de tons de morsures. Ce qu'elle ne savait pas non plus, c'est que Tysha est quelqu'un de distant, préférant observer la masse de loin plutôt que d'y être mêlée, et qu'elle avait une philosophie et un état d'esprit qui la rendaient bien plus complexe qu'elle ne semblait l'être. Il faut juste l'approcher et ne pas faire attention à la tête blasée qu'elle tire à longueur de journée pour découvrir ce que la psychologue a découvert.

Mais quoi qu'il arrive, ne la dérangez jamais quand elle regarde la nature, encore moins les papillons ! Un massacre de litchis est vite arrivé, alors ne la dérangez pas dans ses contemplations, surtout pas celles de papillons.
Histoire
« L'abricot ne tombe jamais bien loin de la noix de coco. »
Tysha Kaylee Reed est née dans un cercle se situant au Liban. Elle a bien fait souffrir sa mère avec ses bourgeons d'ailes lors de l'accouchement, et a elle-même énormément souffert jusqu'à ce qu'elles sortent. Ses trois jeux de cartes étaient apparemment dissimulés dans son placenta, mais allez savoir où la vérité se situe.

Elle a commencé à développer son pouvoir vers l'âge de deux ans et a d'ailleurs failli en mourir. Comment dire, elle est tombée dans un coma de trois mois parce qu'elle avait utilisé sans le vouloir l'atout « Le Batteleur », qui a guéri les blessures que sa mère avait suite à une mauvaise chute dans les escaliers. Son pouvoir s'est montré excessivement tôt et elle a été privée de ses trois jeux de cartes en acier jusqu'à ses vingt-et-un ans. Durant ce laps de temps, ses parents lui ont appris à jouer à tous les jeux de cartes qu'ils connaissaient... mais pas seulement, des parents restent des parents. Étant humains, ils moururent quand Tysha fut âgée de quarante-sept ans.

Sur les trois jeux que Tysha possédait, seuls les motifs et couleurs du jeu de Tarot et de Poker étaient visibles. Le dernier ne s'est revelé que très récemment, vers les années 1981, ce qui fait que le jeu de Uno est celui que Tyty maîtrise le moins. C'est en 2002 qu'elle décida de s'inscrire à l'Académie d'Opleid bien qu'elle ne savait pas encore dans quelle galère elle allait s'embarquer. Deux questions se posent. D'une, pourquoi Opleid en particulier ? Parce qu'il s'agissait du cercle le plus concentré en magie, pardi, et parce qu'elle sentait qu'elle devait y aller. Tysha ne savait pas que son instinct d'Archange l'avait poussé là-bas parce qu'elle devait y trouver son maître, à vrai dire c'est bien un détail auquel elle ne pensait même plus depuis des décennies ( au sens littéral, oui ). De deux, pourquoi avoir attendu 21 ans avant de s'inscrire ? Et bien, pour être sûre de pouvoir se tenir à carreaux et de maîtriser son pouvoir au moins assez bien pour rester discrète ( peine perdue avec son caractère mais ça a le mérite de partir d'une bonne intention ).

Oui, mais petit problème technique en vue mes petits : Tysha mordait tout ce qui bougeait en plus d'être une personne évitant royalemment les autres. Quoi, intimidée ? Du tout ! Simplement distante. Son attitude ( jugée peu engageante, déstabilisante, offensante, bref vous saisissez l'idée ) lui a valu d'écoper des séances avec la psychologue de l'Académie et, bien qu'elle ait été très... silencieuse de prime abord, elle a fini par parler et peu à peu apprécier la psychologue. Où est le déclic, on ne sait pas, mais en tous cas la situation scolaire de Tysha n'avait pas bougé. Bon, elle a fini par se faire quelques amis en cursus de médecine ( sous l'impulsion de sa psychologue qui lui répétait sans cesse que la médecine c'est être humain avant tout ) ( et qu'elle était en université, donc plus d'excuses qu'elle lui a servi pendant ses quatre ans de lycée ), et elle s'est lâchée peu à peu. Et quand ils la découvrirent en soirée, ce fut le changement pour eux : Tysha ne semblait plus la même. Buvant, chantant, dansant, mangeant, elle riait souvent sans toutefois sourire ; cela n'avait rien à voir avec son attitude distante et son insolence cinglante à l'Académie. Les apparences sont bien trompeuses, non ?

Une fois son master 2 obtenu, elle fit une pause dans ses études et intégra les rangs des citoyens de Homenge quelques temps pour... trouver quelques petits boulots pour subsister et... avoir de quoi regarder cinéma, théâtre et opéra à volonté ! Et pouvoir se payer un petit appartement, où elle se mit à composer des partitions de musique et des chansons. Les montrer ? Mais ça ne va pas ? Ben... plus tard peut-être, hein ? Sa pause de deux ans lui a bien fait comprendre qu'elle n'aurait pas dû orienter ses études en fonction de sa race mais de ses passions. Elle aimait beaucoup le théâtre et l'opéra, mais alors le cinéma d'aujourd'hui c'est génial ! Vous avez vu ces images qui bougent sur l'écran ? Quand elle avait vu ça pour la première fois elle avait bondi de joie ( en se cassant la gueule à la réception au sol ), et honnêtement, elle bondissait toujours de joie quand elle voyait un film au cinéma.

Quoi qu'il en soit, c'était décidé, c'est en Arts du Spectacle qu'elle irait. Toujours à Opleid. Pourquoi ? Elle aimait bien cette école, voilà tout ! Et puis, tant qu'à avoir un appartement à Homenge, autant profiter de tout ce que la ville offre n'est-ce pas ? Évidemment que oui, chamallow et pêche d'amour pour toujours c'est ça la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Opleid
Directeur
avatar
Masculin
Apparitions : 102
Date d'inscription : 14/04/2016
Race : Inconnue
Pouvoir : Inconnu
Niveau d'études/Métier : Directeur de l'Institution Opleid
Situation amoureuse : Inconnue
Nationalité : Néérlandais
Double Compte : Jillian L. Crimson, Saphyr S. Ellsworth (Comptes Joueur)
Commentaire/Citation : Soon I'll control everything...

Voir le profil de l'utilisateur
http://nitzihell.forumactif.org/
14.01.17 22:27


Validation

Bienvenue parmi nous, jeune élève immortelle. Je vous prierais de ne pas trop mordre vos camarades, ils peuvent avoir des réactions imprévisibles (par contre Cahel c'est bon, il le mérite).
Pour cette année comme vos précédentes années scolaires, vous serez dans les Katpoes


Tu peux passer te référencer dans les différents Listings, te créer un Agenda ou une page réseaux sociaux pour tenir compte de l'évolution de tes rps (si tu veux) et passer faire une demande de rp ou poster un rp libre. N'hésite pas non plus à aller demander une maison pour avoir un endroit où dormir.

Amuse-toi bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Meera Reed
» Scarlett Reed [Validée]
» Enquête et damnation [with Kaylee]
» Kaylee x Je n'oublierai jamais quand tes erreurs se succèdent
» I need you to help me. [Jude & Kaylee]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Opleid - Les Cercles des Dieux :: Ding, Dong { Bienvenue à Opleid :: Présentations-
Sauter vers: